The Hogwarts Theory

On m’a mis un jour au défi d’allier dans une fanfiction ma saga préférée (Harry Potter) avec ma série préférée (The Big Bang Theory). C’est chose faite !

 

 

~ L’histoire se déroule plus ou moins au début de la saison 10, elle peut donc contenir des spoilers pour celleux qui ne sont pas encore rendus à ces épisodes. ~

LA LETTRE

Toc toc. « Penny ! »

Toc toc. « Penny ! »

Toc toc. « Penny ! »

Ce fut sur le visage fatigué de Penny que s’ouvrit la porte.

« Réunion dans notre salon dans quinze minutes, fit un Sheldon tout excité.

– Mais, Sheldon… il est six heures du matin.

– Cesse d’énoncer des vérités évidentes Penny, réveille Leonard, je vous attends. Howard, Bernadette, Raj et Amy sont déjà en route. »

Ayant arrêté de chercher des explications à toutes ses attitudes, Penny décida qu’il serait plus judicieux de lui obéir sans poser de questions. Elle réveilla et expliqua la situation à Leonard, qui se montra tout aussi résigné et se leva. Encore en pyjama, ils passèrent tous deux près de la porte d’entrée. Ils remarquèrent qu’une lettre avait été glissée sous la porte, certainement pendant la nuit, mais après s’être consultés d’un regard décidèrent qu’elle pourrait bien attendre une heure plus décente. Ils traversèrent le hall et entrèrent dans l’appartement en face.

«  Ah, il ne manquait plus que vous, les autres sont arrivés entre temps ! s’exclama Sheldon, assis à sa place.

– Maintenant, dis-nous vite ce qu’il se passe, qu’on puisse aller se recoucher après…, grommela Leonard.

– Oh je crois que vous n’aurez pas envie d’aller vous recoucher après ça !

– Vraiment ? souffla Penny, pas convaincue.

– J’ai reçu une lettre ce matin.

– Encore une plainte ? Tu es viré de l’université ? demanda Leonard.

– En appelant certains d’entre vous, j’ai appris que je n’étais pas le seul à l’avoir reçue, continua-t-il en ignorant Leonard. Amy, Howard, Bernadette et Raj m’ont déjà confirmé l’avoir eu, et il me semble l’avoir vue sur votre seuil lorsque je suis venu frapper chez Penny. Comme c’est excitant !

– Tu vas cracher le morceau oui ? s’énerva Penny.

– Nous allons à Poudlard ! s’écria Raj.

– Poudlard… c’est dans Harry Potter ça non ?

– Ok bon je pense que ce n’est qu’un mauvais rêve, allons nous recoucher Penny.

– Je m’attendais à une réaction de ce genre de votre part. Moi-même j’ai eu beaucoup de mal à considérer que cela puisse être vrai, mais j’ai examiné la situation pendant deux heures cette nuit et je suis formel : ces lettres sont authentiques, nous avons bien été admis à Poudlard. »

« Je n’y croyais pas non plus au début, mais Sheldon est un scientifique hors pair. S’il affirme que c’est vrai, je pense que ça l’est, observa Amy. J’ai d’ailleurs vérifié ses résultats et n’y ai trouvé aucune erreur.

– En admettant que cela soit vrai, comment se fait-il que nous ne recevions nos lettres que maintenant et pas à onze ans ? hasarda Howard.

– Peut-être Dumbledore avait-il décelé à l’époque nos ambitions et incroyables capacités et voulait-il que nous nous consacrions d’abord à notre carrière scientifique. Du moins, ça expliquerait le fait que je ne l’ai pas reçu plus tôt. Pour vous, je ne sais pas… »

Tous se regardèrent, s’observèrent quelques instants de leurs yeux pas encore tout à fait bien éveillés. Il leur semblait complètement irrationnel de considérer que cela puisse vraiment leur arriver, mais Amy n’avait au fond pas tort. Finalement, leur côté geek ressurgit, submergeant leur côté scientifique, et ils décidèrent de se lancer dans l’aventure !

LE HOGWARTS EXPRESS

Il vaut mieux sauter ce chapitre ; l’enthousiasme trop grand de Sheldon pour cette locomotive très particulière et ses explications sans fin sur les trains n’ont vraiment aucun intérêt.

LA RÉPARTITION

Les acolytes avaient discuté de la maison qu’ils souhaitaient, et tous voulaient Serdaigle. Sauf Penny, qui confondait les maisons entre elles, au grand dam de Sheldon.

« Cooper, Sheldon ! » fit la voix sifflante du professeur McGonagall, directrice actuelle de Poudlard.

Sheldon s’avança, sa robe de sorcier trop petite pour lui (il n’en avait pas trouvé à sa taille). Les lèvres pincées, il s’assit sur le tabouret, mais interrompit la directrice lorsqu’elle voulut lui poser le choixpeau sur la tête.

« Un vieux bout de tissu comme ça… quand l’avez-vous lavé pour la dernière fois ? Il doit regorger de…, mais il arrêta là sa phrase devant le regard sévère du professeur, qui posa le choixpeau sur sa tête.

– Hum, je vois de l’intelligence, beaucoup d’intelligence, de connaissances… mais aussi de l’ambition et vous m’avez l’air d’être quelqu’un qui arrive toujours à ses fins. Aussi, je dirais… Serpentard !

– Ça ne m’étonne pas, chuchota Raj au reste du groupe, il est avec les méchants. »

Sheldon alla s’asseoir à la table des Serpentard et tout le groupe fut peu à peu réparti. Leonard fut à Poufsouffle ; vu le dévouement qu’il montrait envers son insupportable meilleur ami, cela n’avait rien d’étonnant. Bernadette le rejoignit d’ailleurs. La table de Serdaigle accueillit quant à elle Howard, Raj et Amy.

« Howard à Serdaigle ? Mais il a seulement un master du MIT ! s’indigna Sheldon. »

Enfin, Penny fut la seule du groupe répartie à Gryffondor.

« Gryffondor, c’est la maison du courage ?

– Entre autres oui, pas étonnant quand on voit que tu as supporté la drague lourde de Howard, le caractère de Sheldon et que tu m’as épousée… tu es sans conteste la plus courageuse du groupe. »

Le festin commença alors. Par un heureux (ou pas) hasard, Sheldon se trouvait presque dos à dos avec Leonard, qu’il ne tarda pas à interpeller.

« Ils n’ont manifestement pas reçu ma lettre, pesta Sheldon.

– Quelle lettre ?

– Celle où je leur expliquais mon régime alimentaire. Nous sommes lundi et je ne vois rien sur ces tables qui ressemble au poulet aux noix de cajou du Szechuan Palace.

– Il y a du poulet là-bas.

– Qui te dit qu’il s’agit bien de la bonne volaille ? Et qu’il est à la température correcte ? Que ces sales petits elfes n’ont pas fourré leurs mains dedans ? Et que…

– Je vais appeler Voldemort si tu ne la fermes pas.

– Ne prononce pas son nom ! »

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s