La bague aux souhaits

Conte écrit en 2011.

Il était une fois dans un riche royaume un jeune homme avide de pouvoir, de richesse, et qui avait toujours désiré être apprécié par les femmes. Un jour en rentrant d’une partie de chasse où il avait réussi à tuer deux jeunes dragons qui selon lui étaient mourants mais lui avaient parlé, son père le réclama à son chevet. C’était un homme d’un âge avancé à présent, qui avait toujours été bon et honnête, et que tout le monde considérait comme un roi exemplaire. Mais hélas la mort le guettait depuis plusieurs semaines et il devait parler à son hériter avant de passer la baguette à gauche ;

– Mon fils… J’ai quelque chose pour toi.

Le vieillard fit un faible signe de la main et un de ses elfes s’approcha, tenant quelque chose enveloppé dans un tissu, qu’il retira avant de tendre l’objet au jeune homme. Il s’agissait d’une bague, un gros bijou serti d’une émeraude qui luisait.

– Cette bague exauce tous les vœux. Si tu désires quelque chose, elle te le donnera, mais sache aussi qu’elle te prendra quelque chose en retour. Je ne l’ai utilisé qu’une fois pour sauver notre peuple, et elle a provoqué la mort de ta mère… Fais-en bon usage.

Heureux de posséder cet objet d’une grande valeur et pressé de l’utiliser, le jeune garçon la mit à son doigt et lui demanda de l’or. Des sortes de lanternes apparurent, elles semblaient parler mais il ne pouvait comprendre ce qu’elle disaient et il se contenta de les suivre. Elles l’amenèrent à une cave située en dessous du château, de l’or y était entreposé, une véritable fortune. En remontant, un serviteur vint l’informer que son père venait de mourir. Le jeune homme, se disant que son père était mourant de toute façon, ne fut pas traversé par l’idée qu’il avait gagné cet or au dépend de la vie de son père.

Le lendemain, il réutilisa la bague pour lui demander d’avoir toutes les femmes du village à ses pieds (rappelons le, c’est un jeune homme arrogant, que pourrait-il demander d’autre ?) et la bague exauça son vœu mais aussitôt des furoncles apparurent sur son visage, et malgré tous les soins des mages les plus réputés de la région ils ne partaient pas. Les femmes se détournèrent donc de lui assez rapidement, malgré le pouvoir de la bague.

Le surlendemain, il demanda à la bague davantage de serviteurs et de gens pour peupler son royaume, ne pouvant plaire aux femmes il pourrait plaire à sa cour. La bague agrandit son royaume mais lui retira sa couronne. Il fut chassé du château, condamné à errer dans les villages alentours.

Le jour suivant, las de la forêt et de son inconfort, il réclama une maison, dans un village qui serait assez proche. Comme pour l’or, les lanternes apparurent, semblant toujours laisser échapper des voix, le guidant jusqu’à sa nouvelle demeure. Mais il se rendit compte que l’or qu’il avait prit avait disparu.

Le cinquième jour, se rendant compte qu’il avait très faim mais ne sachant cuisiner et n’ayant plus de sous, il réclama à la bague un grand buffet avec de nombreuses volailles et autres mets, sans oublier le jus de citrouille ! Ce fut chose faîte, mais sa maison disparut alors sous ses yeux, le laissant seul avec son buffet.

Le jour d’après, il commença à regretter ses gestes et voulut demander à la bague de revenir en arrière mais rien ne se passa. L’homme ayant perdu son père, sa beauté, son argent, sa couronne ainsi que sa maison, il pensa que la bague ne réagissait pas car elle n’avait plus rien à lui retirer.

Le septième jour, il fit quand même une nouvelle demande : il implora la bague de lui donner une femme qui l’accepterait malgré ce qu’il avait fait et ce qu’il était devenu. Les lanternes apparurent encore une fois, mais semblaient éclairer moins que d’habitude. L’homme, heureux que sa bague marche à nouveau, les suivit et au bout, il aperçut une jeune fille qui lui faisait signe, mais semblait encore si loin… Alors qu’il tentait de la rejoindre, il tomba à terre pour ne plus se relever. La bague avait trouvé la dernière chose qu’elle pouvait lui prendre : sa vie.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s